NAO 2016 – Suite et Fin

Depuis le 1er février, la CFDT négocie l’accord NAO âprement, en faisant adopter des mesures pas envisagées, en acceptant des mesures proposées par la direction et en refusant des mesures inacceptables pour les salariés .

Le tract complet: acrobat_white

La CFDT ne s’associera pas à l’arrêt de travail du 7 mars 2016

L’annonce de la disparition du nom de Turboméca au profit de SAFRAN HELICOPTER ENGINES a été un choc pour l’ensemble des salariés de Turboméca.
Un tel évènement aurait mérité une action uniquement sur ce sujet, sans un savant mélange des négociations en cours… et autres frustrations sociétales…

  • Les salariés expérimentés ont l’impression de perdre l’Histoire dont ils étaient fiers et qui a fait une société parmi les plus rentables du Groupe.
  • Les noms choisis inquiètent. Certains salariés à TM travaillent depuis plusieurs décennies et ont accumulé une expérience inestimable sur les transmissions de puissance. Ces salariés sont inquiets par la « non reconnaissance » de ce savoir-faire en désignant une seule autre unique société, comme porteuse du savoir en termes de transmission de puissance.
  • Le nom choisi est incohérent avec la réalité des applications dans la flotte TM :
    • Avion : ADOUR, ASTAZOU XVIG, LARZAC
    • Auxiliaire de puissance avion : AST600
    • Marine : ASTAZOU IVM
  • Le nom choisi est incohérent avec la volonté affichée dans notre stratégie de monter en puissance et de se préparer à des applications Turbopropulseurs. Une question vitale en termes de développement à moyen/long terme de la société.

Quelle est la cohérence de la Holding du Groupe dans ses décisions ?

Pourquoi décider unilatéralement d’engager des millions d’euros de dépenses pour imposer ce changement de nom ?

Pourquoi augmenter encore les dividendes aux actionnaires ? Alors que simultanément il est refusé de récompenser les efforts des salariés (cadrage à un niveau bas) par une évolution de carrière cohérente de ce qu’on vécu des générations précédentes, alors que jamais TURBOMECA n’a dégagé du cash et un EBIT comme aujourd’hui ?

Version pdf: acrobat_white

NAO 2016 – Avancées CFDT au 1er mars

Un emploi et des avancées pour chacun …mais de lourdes contreparties.

Lors de la quatrième réunion de négociation annuelle obligatoire la CFDT a obtenu les avancées suivantes :

Pour les CQPM :
Un seuil d’accueil des CQPM niveau C technicien à 240 points TM et niveau 4.1.
Pour la CFDT cette mesure est importante dans la mesure où l’attribution de points suite à l’obtention d’un CQPM ne se fera plus au cas par cas.

Pour les niveaux V et VI :
La CFDT oeuvre pour la mise en place de la grille Etam. L’accord niveau VI de 2007, en a été le premier pas, et voici…

la suite: acrobat_white

NAO 2016 – Orientations CFDT

Le 01 février a eu lieu la première réunion de négociation NAO.
Aucun chiffrage n’a été communiqué par la direction ;
Toutefois, la CFDT travaille principalement sur deux axes :

  • les niveaux d’augmentation en pourcentage(AG,AI),
  • les mesures qui doivent effacer les inégalités.

Lire la suite: acrobat_white